Laura Dern : presqu’icône crazy bitch indé

Laura Dern est la fille de deux grands acteurs américains : Diane Ladd, qui tourne depuis 50 ans, et Bruce Dern, fameux méchant hollywoodien et papi pénible récompensé à Cannes pour Nebraska. Elle commence à jouer dans des films à six ans, avec sa mère, ce qui l’amène à rencontrer David Lynch.

C’est vrai, cette grande liane au physique singulier, qui n’hésite pas à se décrire comme une banane quand elle en parle, avait déjà une chance monstrueuse et le talent au fond des gènes. Ajoutez à cela le fait que David Lynch lui confie un rôle principal incendiaire avec Nicolas Cage dans Sailor and Lula (Wild at Heart), alors qu’elle n’a que dix-neuf ans, et regardez son talent exploser.

Presqu’icônique Laura parce qu’il est difficile de faire quelque chose après un Lynch. Certaines de ses muses ne se sont pas remises de cette notoriété brûlante. Elle va juste continuer à jouer, sans prétention, mais sans s’arrêter, enchaînant plus d’une trentaine de tournages. On y trouve quelques énormes blockbusters comme les trois Jurassic Park, un rôle dans Un monde parfait de Clint Eastwood, et beaucoup de téléfilms. Quant à Lynch, il retrouve son égérie vingt six ans plus tard avec Inland Empire. Enfin, au fil de sa carrière, cette lucky girl sort avec Kyle MacLachlan, Nicolas Cage, Jeff Goldblum et Billy Bob Thornton, avant de se marier et d’avoir deux enfants avec… Ben Harper. Et oui, parfois la vie est injuste.

En 2011, on la retrouve en premier rôle de Enlightened, série-bijou de la chaîne américaine HBO. Elle y joue une working girl usée qui, après s’être remise d’un énorme burn-out, retourne à sa vie passée. Complètement persuadée qu’elle va pouvoir changer le monde et son entourage par la pensée positive, elle nous entraîne dans ses nombreuses déconvenues. Laura Dern y dévoile toute sa finesse de jeu et son infinie palette. La série ne dure malheureusement que deux saisons.

Presqu’icônique, enfin,  Laura Dern, simplement parce que, même si tout le monde reconnaît son visage et se souvient de ses films, peu connaissent son nom. Beaucoup la confondent encore avec cette autre grande blonde, presqu’icônique, Daryl Hannah.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s